Le drapeau breton
Gwenn ha_du«Gwen ha du» : (blanc et noir le drapeau de la Bretagne a été créé en 1923. Il comporte 9 bandes : 5 bandes noires qui symbolisent les 5 anciens «pays» ou évêchés de Haute-Bretagne : Dol, Nantes, Rennes, Saint-Malo et St-Brieuc et 4 bandes blanches qui symbolisent les 4  anciens «pays» ou  évêchés de Basse Bretagne : Cornouaille, Léon,Trégor et Vannetais. Dans le coin supérieur gauche, le champs d’hermines évoque les ducs et rois qui ont gouvernés en Bretagne.

L’hermine
hermineLe petit mammifère, symbole de la ville de Vannes fut utilisé très tôt en héraldique. Ressemblant à une croix avec ses 3 pointes vers le bas, l’hermine a été utilisée dans beaucoup de pays d’Europe. Adoptée en Bretagne par la lignée ducale des Montfort, elle finit par être considérée comme le symbole de la Bretagne et elle se retrouve de fait, dans les armoiries d’un très grand nombre de villes bretonnes aujourd’hui, sur des enseignes et sur de nombreux produits.

Le triskell
TriskellCe motif décoratif n’est réapparu en Bretagne qu’à partir des années 20 mais il a été très utilisé par les anciens celtes. Son étymologie vient du grec «triskerlês» qui signifie «à trois jambes». Le triskell représente l’eau, la terre et le feu ou le mouvement perpétuel. Très répandu aujourd’hui dans les pays celtiques, il est une sorte de label de «celtitude».