CombourgAutre détour mentionné dans tous les guides, sur la route entre Rennes et Saint-Malo, qui s’adresse aux fervents du romantisme : le château de Combourg, résidence du jeune Chateaubriand. Construite dès le XIè siècle, puis agrandie au XIVè et XVè siècle, la forteresse dotée de quatre tours massives coiffées en poivrière sera restaurée au XIXè siècle. D’étroites ouvertures percent ses épaisses murailles. La demeure qui a appartenu à la famille de Duguesclin et par la suite au comte de Chateaubriand, père de François-René, a été réaménagée en 1876. Son intérieur visitable aujourd’hui, offre au passager d’un jour, la découverte de la chapelle, du grand salon séparé en deux parties, et de la salle des Archives où sont exposés les autographes, les meubles et les décorations. La visite comporte également l’entrée dans la tour du Chat au cœur de laquelle était installée la chambre de l’écrivain.