L’un des plus étendus marais de France est situé en Loire-Atlantique. La création du deuxième Parc Naturel Régional de l’ouest, celui de Brière, sera entérinée pour être inauguré en 1970. La sauvegarde des paysages, la protection de la flore et de la faune, et l’instauration d’activités propres à développer l’économie artisanale à travers ces marais répartis sur seize communes, préservent depuis la tourbière d’une urbanisation certaine. 
briereSite important d’hivernage pour canards, aigrettes, chevaliers gambette, échassiers, bécasseaux et oies sauvages, ce parc couvrant 40 000 hectares est avant tout un site écologique exceptionnel préservé et entretenu que l’on a plaisir à parcourir dans un décor de calme et de sérénité. 
En effet, les marais de Brière sont l’héritage du travail de plusieurs générations de briérons qui y ont puisé leurs moyens d’existence grâce au tourbage, au pacage, à la coupe du chaume, à la pêche et à la chasse. En suivant à bicyclette les chemins traversant les villages de chaumières, il est conseillé de poser le pied au village de Kerhinet. Ou, si vous préférez ; sur le chaland poussé par la perche d’un guide local, laissez-vous glisser au fil de l’eau pour saisir la magie des lieux car ce parc de Brière ne demande qu’à livrer aux visiteurs émerveillés ses secrets de sa palette de couleurs avec le tempérament des ciels de Bretagne.